samedi 18 décembre 2010

Marine Le Pen : Tel père, telle fille !


En comparant les musulmans qui prient dans la rue à l'occupation et en confirmant par la suite ses propos, Marine Le Pen a pour une fois adopté la pure ligne de conduite de son père où les dérives verbales sont devenues légendaires.
Jusqu'alors, Marine Le Pen se démarquait quelque peu de son papa en véhiculant une image moins extrémiste et plus nuancée sur l'immigration et le monde musulman.
Il faut croire que stratégiquement, la méthode a payé, car le tollé suscité par ses propos a déclenché une vaste polémique au sein de la classe politique.
Cela faisait longtemps que les médias et les politiques n'avaient pas débattu aussi massivement sur le Front National et sur la famille Le Pen.
Le FN doit jubiler actuellement en observant, dans les médias, les nombreuses réactions générées par les propos de Marine Le Pen !
En effet, le FN ne se sent jamais aussi fort que lorsque qu'il est projeté sur le devant de la scène médiatique, lorsqu'on vocifère en cœur à son encontre et qu'on se complait dans la formulation générale de condamnations de circonstances.
Les médias et tout particulièrement ces prétendus hommes et femmes bien pensants de la politique française sont tombés comme des débutants dans le piège tendu par Marine Le Pen.
Il est fort probable d'ailleurs que Jean Marie Le Pen ne soit pas étranger à la dernière phrase chocs de sa digne fille.
Qui pourra désormais oublier qu'elle a osé comparer la prière des musulmans dans la rue à l'occupation ?
Madame Le Pen fille est donc entrée par la grande porte dans la légende des phrases inoubliables qui ont jalonné le parcours de son père.
Comme chacun le sait, le slogan de l'hebdomadaire Paris Match est : "le poids des mots, le choc des photos".
Avec le FN, on pourrait écrire : "Le choc des mots, la lumière des médias"
La phrase ne rime pas vraiment mais elle a au moins le mérite d'expliquer en quelques mots la stratégie du FN qui, sans doute, nous prépare encore quelques bons verbes bien trempés qui feront les beaux jours de ce parti.
Il semble en tous les cas qu'avec ce regain d'agressivité envers les musulmans, le FN se dispose déjà en ordre de bataille pour les prochaines élections présidentielles de 2012.
Au risque de choquer moi aussi, il me semble cependant difficile de nier que, sur certains sujets sensibles, le FN a parfois posé de bonnes questions.
Les réponses qu'il a délivré au sujet de ces questions se sont malheureusement toujours révélées radicales et extrémistes, sans la moindre compréhension du pourquoi et du comment des situations constatées et condamnées par ses soins.
Le FN n'a jamais fondé son fond de commerce sur la compréhension des hommes mais sur la stigmatisation d'une certaine catégorie de gens et sur la condamnation systématique de leur attitude de vie.
J'ai moi même également été choqué de voir des musulmans prier au milieu d'une rue que j'envisageais d'emprunter. Mais, chaque fois, j'ai regretté le manque de lieux de culte qui leur auraient évité de s'amasser dans une sordide rue de quartier pour s'adonner à la prière.
Je me doute bien que les musulmans n'éprouvent aucun plaisir, aucune fierté à prier dans une rue en plein air.
Il ne fait donc aucun doute qu'il faudrait bâtir d'autres mosquées, en nombre suffisant, pour abriter tous ces gens qui continuent de prier dans la rue.
Et c'est justement là que le bas blesse !
L'opinion est telle prête à accepter cette perspective sans inquiétudes ?
En prenant en compte ce terrible cancer du monde musulman, l'intégrisme, ne risque t'on pas d'encourager et de diversifier les lieux où certains barbus, issus d'un autre âge, pourraient déverser, à grande échelle, leur haine de l'occident et inciter certaines esprits égarés à commettre des actes irréparables ?
Il me paraît évident qu'on ne peut pas se permettre de copier le modèle de tolérance britannique où il est permis à de véritables bouchers sanguinaires, qui se prétendent des fous de dieu, de cracher leur venin mortel contre la société occidentale.
Comment empêcher les actions de dégénérés illuminés qui se servent de notre liberté d'expression pour appeler, chez nous, à la guerre sainte contre les sois disant infidèles que nous sommes ?
Le jour où je serai convaincu que ce risque là est pratiquement insignifiant et que tout est fait pour mettre hors d'état de nuire certains individus qui prêchent la violence et le crime , alors je serais le premier à soutenir la construction de toutes les mosquées nécessaires à la prière de nos amis musulmans.
La peur impose le repli sur soi même et annihile certains souhaits sincères de faire avancer les choses pour le bien de tous !
Et c'est sur le tapis des craintes et de la frayeur que le FN entend lui aussi nous cracher son venin qui, à défaut d'être mortel sur le coup, nous emprisonne dans le monde de l'intolérance qui finit par nous tuer à petit feu.
Paradoxalement, il faut espérer que Marine Le Pen adopte définitivement la stratégie de son père dans le domaine des dérives verbales.
En effet, dans le cas contraire où elle remodèlerait ses discours avec une teneur plus policée et moins agressive, la diabolisation du FN par les autres partis politiques n'aurait plus aucun impact sur l'opinion publique et un chemin royal  risquerait de s'offrir alors à Marine Le Pen lors des élections présidentielles de 2012.
Et rien que d'y songer, j'en ai déjà des frissons !

3 commentaires:

  1. Et oui, comme vous le dites, le FN dit aussi des choses vraies et pose les vrais problèmes de notre société. Je ne suis pas ok avec vous lorsque vous affirmez qu'il ne donne jamais les bonnes réponses aux questions posées. Les réponses sont bonnes mais nos tristes dirigeants n'osent pas faire ce que la majorité des français souhaiterait.
    Je constate que vous n'êtes pas un sympathisant du FN et cela est votre droit. En écrivant pourtant qu'il faudrait plus de mosquées en France vous êtes dangereux pour notre pays. La France est un pays catholique et si nous laissons l'islam proliféré dans nos banlieues, demain nos enfants, nos filles, porteront le voile. Pensez y. Je vous défie de me citer un seul pays musulman dans le monde où la démocratie est en vigueur.

    RépondreSupprimer
  2. C'est certain que plus on parle du front national et plus il prend des forces.
    Mais on ne peut pas ne rien dire devant les méthodes honteuses de la fille Le Pen qui se sert des peurs des français pour gagner des voix et surtout pour s'installer définitivement à la tête de ce parti raciste à la place de son père.

    RépondreSupprimer
  3. Elle a raison la Marine.
    Moi j’ai bien aimé son discours. Elle est comme son père et dit tout haut ce que nos politiques trop laches pensent tout bas. Au moins elle n’est pas hypocrite. Et si vous étiez un peu lucide vous la comprendriez. A moins que vous soyez vous aussi un grand hypocrite qui ne veut que diaboliser le FN.

    RépondreSupprimer