lundi 21 février 2011

Kadhafi dans l'oeil du cyclone


Après Ben Ali et Moubarak, le régime de Kadhafi vacille à son tour et la Libye est en feu.
Il est encore difficile d'affirmer que c'est l'hallali pour ce fou criminel mais tous les signes montrent que son régime sanguinaire est aux abois et rencontre de plus en plus de difficultés pour résister à la pression populaire.
Malgré les massacres atroces perpétrés par les forces de l'ordre, les militaires et des mercenaires, le peuple libyen tient bon et continue sa progression qui mène vers la liberté.
La pression est de plus en plus intense même si, malheureusement, les morts s'accumulent par centaines en ce lundi sanglant.
Des unités militaires ont fait défection et se sont ralliées aux mouvements de contestations.
Des pilotes d'avions de guerre ont préféré s'enfuir avec leurs machines vers l'ile de Malte plutôt que de tirer sur leurs compatriotes.
Le ministre de la justice et des ambassadeurs ont donné leur démission et plusieurs villes du pays, dont Benghazi, seraient tombées ce lundi aux mains des manifestants.
Au fil des jours, la peur change de camp.
Kadhafi n'est sans doute pas encore fini car on connait sa férocité et sa folie meurtrière mais l'espoir de le voir disparaître de la scène internationale et de quitter son trône n'a jamais été aussi intense.
J'espère sincèrement que cet épouvantable individu ne se remettra pas des évènements qui touchent la Libye et ce, quoi qu'il arrive.
Quand bien même il réussirait par miracle à se maintenir au pouvoir, les centaines de gens qu'il a fait massacrer ces derniers jours et qu'il tuera encore prochainement, ne pourront plus jamais passer à la trappe de l'oubli comme autrefois.
Cependant, même si je veux croire que les temps ont changé depuis la révolution tunisienne, je me méfie comme de la peste de certains pays tels que les Usa, le Royaume Uni, l'Italie et la France qui ont rayé bien vite de leur mémoire les attentats du 747 de la Pan Am, en 1988 au dessus de Lokerbie et du DC-10 d'UTA, en 1989 dans le désert du Ténéré.
Comment peut-on comprendre qu'un terroriste notoirement connu, ayant pratiquement pignon sur rue, ait pu survivre jusque là en ayant commandité de telles horreurs ?
Comment concevoir que certains états, sous prétexte de marchés juteux, encore une fois, aient accepté de tourner la page du sang versé, des membres déchiquetés, des êtres chers disparus dans le seul but de faire du business ?
Et je garde encore en travers de la gorge la tente ridicule de ce Bédouin pitoyable installée dans les jardins de l'hôtel Marigny en 2007, lors d'une scandaleuse visite officielle en France.
Je ne me souviens pas avoir jamais eu aussi honte de mon pays à cette époque alors que les "salam alikoum" et le tapis rouge étaient de rigueur.
A chaque image de ce despote en plein Paris, qui défilait sur mon écran de télévision, je songeais aux amis que j'ai perdus dans le vol UT 772, le 19 septembre 1989 entre Brazzaville et la capitale française.
J'ignore ce qu'il adviendra de cet innommable dictateur dans les prochains jours, les prochaines semaines, le monde étant tellement cynique et les hommes politiques ayant oublié depuis longtemps le sens du mot honneur, mais je ne formule qu'un seul désire le concernant :
Le voir dans la même situation que Saddam Hussein un certain 30 décembre 2006 à l'aube.
Alors, je pourrai enfin crier du fond du cœur : JUSTICE EST FAITE !!
Mais il est encore trop tôt pour se réjouir, car la bête immonde ne s'avouera pas vaincue aussi facilement et le sang devra sans doute encore beaucoup couler en terre libyenne.
Et qui sait si ce "charmant personnage" ne tombera pas les armes à la main pour éviter la sentence populaire ?

6 commentaires:

  1. Comme vous le dites, Kadhafi est un fou contrairement à Ben Ali et à Moubarak.
    Il n'aura certainement pas l'idée de s'enfuir ou de s'exiler.
    Il risque de vouloir lutter jusqu'à son dernier souffle en entrainant avec lui des milliers de libyens.
    L'horreur n'est pas encore terminée.

    RépondreSupprimer
  2. Je vois phemga que vous avez une petite dent contre le guide libyen, comme les 3/4 de la planète d’ailleurs. Je ne suis pas réellement convaincu que ce monsieur va tomber malgré les expériences tunisiennes et égyptiennes. Kadhafi possède un orgueil hors norme et il préfèrera mourir au lieu de déposer les armes. Et avant de mourir il va tuer beaucoup de gens.
    Il faudrait l’attraper vivant mais là c’est presque mission impossible à mon avis.

    RépondreSupprimer
  3. Ho Phemga, qu’est-ce que tu as encore écrit là ?
    Tu as de la chance d’être loin de Tripoli sinon le Kadhafi, il t’aurait envoyé quelques unes de ses charmantes hôtesses et pas pour te faire goûter aux plaisirs charnels. Ce triste sir finira bien par tomber, c’est sur. C’est bien d’avoir parlé des pays occidentaux, dont la France bien sur car ils sont tous responsables de la présence actuelle de Kadhafi au pouvoir en Libye.
    Quand je pense qu’on a fait la guerre à Saddam Hussein avec lequel beaucoup de pays ont entretenu d’excellentes relations pendant des années et cela malgré ses crimes contre son peuple, et que Kadhafi le terroriste accumule encore les millions de dollars, il y a de quoi vomir. Je crois qu’il faudrait aussi demander des comptes aux grandes puissances pour leurs actions de basse œuvre. On pourra toujours demander ce qu’on veut, les puissants ne seront jamais inquiétés. J’ai bien aimé ton expression, bédouin pitoyable. Moi aussi, je repense souvent à nos amis perdus à jamais dans le Ténéré.
    Ne t’inquiète pas mon vieux. La justice n’est plus très loin.

    RépondreSupprimer
  4. Il va tomber Kadhafi. Ce n'est qu'une question d'heures ou de jours mais il va finir par lâcher prise car même ses principaux responsables politiques et diplomatiques s'éloignent en donnant leur démission.

    RépondreSupprimer
  5. kadhafi était pathétique avec son parapluie lorsqu'il s'est adressé aux libyens hier soir pendant la pluie qui tombait sur Tripoli.
    Un vrai clown mais au lieu d'avoir le nez rouge, c'est les mains qui sont rouge chez lui. Un rouge bien épais à l'odeur du sang.

    RépondreSupprimer
  6. Visiblement, Kadhafi ne va rien céder puisqu'il s'est adressé une nouvelle fois à la télévision nationale cet après midi pour fustiger les manifestants, menacer et affirmer qu'il préfèrera mourir en martyr plutôt que de démissionner.
    Cela sent le massacre généralisé et il faudrait que l'Onu se penche sérieusement sur le sujet car avec un fou furieux comme Kadhafi c'est une épuration à laquelle on risque d'assister.
    Phemga, j'ai l'impression qu'il vous faudra attendre encore avant de crier votre fameux "Justice est faite".

    RépondreSupprimer