jeudi 19 janvier 2012

CAN 2012 : Tous les espoirs sont permis pour le Gabon



A quatre jours du début de la Coupe d'Afrique des Nations 2012, organisée conjointement par le Gabon et la Guinée Equatoriale, Libreville peaufine les derniers réglages afin d’accueillir, comme il se doit, les équipes engagées dans la compétition et les nombreux fans du ballon rond.

Le Gabon aura réalisé quelques grands travaux pour être à la hauteur de cet évènement particulier où le monde du football va se retrouver pendant 3 semaines.

De très gros efforts auront été déployés pour assurer la réussite de cette CAN 2012 dont l'enjeu va bien au-delà des considérations purement sportives, puisqu'il s'agit tout simplement du prestige et de l'honneur d'une nation qui se doit de montrer à toute la planète qu'elle possède les capacités d'organiser et de gérer un tel rendez-vous sportif.

On veut donc croire que tout se passera pour le mieux et que les nombreux étrangers, qui feront le voyage en terre gabonaise, garderont un excellent souvenir de l'accueil d'un pays qui s'est donné les moyens de les recevoir.

L'équipe nationale, les "Panthères du Gabon", va devoir, quant à elle, gérer une pression énorme du fait d'un certain manque de confiance en elle et des attentes nombreuses au sein d'une population qui n'a jamais été à pareille fête.

Tout un peuple se prépare pour le jour J et le résultat du premier match sera certainement déterminant pour l'avenir d'une équipe qui porte en son sein tous les espoirs d'une nation qui demande sa part de rêve.

Bien-sur, on peut s'interroger sur l'aptitude réelle des "Panthères" à bien figurer dans une compétition qui sera relevée, malgré l'absence regrettable de quelques grandes nations du football.

Je pense particulièrement au voisin camerounais mais aussi au Nigeria et au tenant du titre, l'Egypte.

L'équipe rencontre quelques difficultés sur le plan offensif où les buts se font attendre mais elle dispose d'une défense solide, hermétique, capable de tenir la comparaison avec les principaux favoris de cette CAN 2012 que sont la Côte d'Ivoire, le Ghana et le Sénégal.

Il suffirait d'un simple déclic pour que tout s'enchaîne et que les "Panthères" nous offrent ce spectacle que nous attendons tous, des buts et des victoires. 

Je voudrais, dans ce court article, souhaiter BONNE CHANCE aux "Panthères du Gabon".

Le pays est derrière eux, que ce soit dans les villes ou les campagnes, prêt à les encourager et à leur transmettre cette force exceptionnelle qui permet de se transcender afin qu'ils parviennent à passer ce premier tour difficile et périlleux.

Et si par bonheur, cet obstacle était franchi, par la suite, tous les rêves seraient permis, même d'imaginer l'impensable, le plus fou...gagner la CAN 2012, un 12 février magique à Libreville.

Allez les "Panthères" !!

Mettez-nous le FEU !!

Pour l'éternité...
                                               www.les-pantheres.com/site/

9 commentaires:

  1. La panthère est magnifique et si les gabonais pouvaient avoir la même rage qu'elle a dans ses yeux, sans parler de ses splendides crocs, ils devraient facilement passer le 1er tour. Bonne chance à eux.

    RépondreSupprimer
  2. D'après ce que je lis sur le net, les derniers résultats du Gabon sont plutôt médiocres. L'équipe n'a pas trouvé de cohésion et certains cadres se détestent ouvertement au point de ne pas se faire de passes sur le terrain. Je ne voudrai pas être à la place de l'entraîneur qui va devoir espérer un miracle pour passer le premier tour.

    RépondreSupprimer
  3. Le foot, ce n'est pas trop ma tasse de thé, sauf quand les bleus jouent. De toute manière, le Gabon ne fera pas pire que l'équipe de France lors de la coupe du monde de 2010. Il joue à domicile. Ce n'est pas un avantage négligeable.

    RépondreSupprimer
  4. C’est normal d’avoir de l’espoir avant le premier match mais compte tenu du jeu pratiqué par les panthères qui sont incapables de marquer un but, gagner va être très compliqué.
    La Tunisie et le Maroc n’ont pas les pieds tordus.
    Le problème entre Mouloungui et Cousin est plus que jamais d’actualité.
    Ces joueurs se haïssent carrément et ne sont pas capables de taire leurs divergences pour le bien du pays.
    L’entraîneur Gernot Rohr a donc un grave dilemme et il va devoir trancher dans les prochaines heures car ces 2 types ne peuvent pas jouer ensemble sur le terrain.

    RépondreSupprimer
  5. Merci Phemga pour cette note d'espoir. Si on n'y crois pas maintenant on n'y croira jamais. Tout peut arriver quand on joue à domicile devant son public, même de gagner cette can 2012.

    RépondreSupprimer
  6. Si le Gabon passe le premier tour, ça sera déjà très bien. Atteindre le dernier carré serait une grande performance quand on voit le niveau actuel de l'équipe. Il faudra que cette équipe élève considérablement le niveau de son jeu pour prétendre inquiéter des formations comme la Côte d'Ivoire ou le Sénégal et surtout qu'elle marque des buts. Et ça pour l'instant elle ne sait pas faire.

    RépondreSupprimer
  7. Si dame Seeg nous laisse tranquille avec les pannes de courant à répétition, on passera du bon temps pendant 3 semaines. Si c'est pour rester dans le noir pendant que les équipes jouent, l'organisation sera déjà un échec. Mais comme la période est propice pour se nourrir d'espoir alors espérons. Prions aussi pour que tout se passe bien pour les panthères qui doivent enfin marquer des buts.

    RépondreSupprimer
  8. Les panthères ne donnent pas l'impression d'être au point et les miracles en sport sont rares. Il ne faut donc pas s'attendre à aller loin dans cette compétition. Mais si déjà sur le plan de l'organisation globale de cette CAN tout se passe bien, alors on pourra revendiquer une grande victoire. Il est très important que les étrangers qui vont participer à cette compétition repartent avec le sentiment qu'ils ont été bien accueillis, que l'électricité a tenu et que tous les services médiatiques (télévisions et web) ont fonctionné correctement. Comme Phemga le dit c'est le prestige et l'honneur du Gabon qui sont en jeu dans cette affaire.

    RépondreSupprimer
  9. Il sera bien difficile de passer ce premier tour pour le Gabon qui va croiser le fer avec la Tunisie et le Maroc dont les formations sont solides et expérimentées. Pour continuer à espérer, une victoire contre le Niger est absolument obligatoire.
    Mais le Niger, n'est-ce pas cette équipe qui a sorti l’Égypte?

    RépondreSupprimer