lundi 11 juin 2012

Euro 2012 - Les chances de la France



L’Euro 2012 est commencé depuis 3 jours et nous avons déjà assisté à quelques matchs de très haute facture.
Cela laisse présager des grands moments de football en perspective où les principaux favoris que sont l’Espagne, l’Allemagne, la Hollande, voire l’Italie devront être à 100% de leurs moyens pour parvenir dans le dernier carré, car j’ai la conviction que le niveau de la compétition sera très relevé.
Quand à l’équipe de France, les supporters des bleus s’interrogent sur ses réelles possibilités, la qualification pour la phase finale, dans un groupe très faible, ayant été acquise dans la douleur après des matchs de qualité médiocre à moyenne.
Beaucoup espèrent un renouveau, une rédemption, après le scandale de Knysna en Afrique du Sud qui restera à jamais gravé dans l’histoire du football français comme une terrible infamie.
Pour ma part, j’ai toujours en travers de la gorge ces péripéties douloureuses et amères et je ne parviens toujours pas à accepter que des joueurs ayant sali l'honneur de leur pays, devant les médias du monde entier, soient encore présents en équipe de France alors qu’ils devraient y être bannis à vie.
Le fait même d’observer ces sinistres personnages porter le maillot bleu m’est insupportable et j’ai le plus grand mal à ne pas ressentir un sentiment de dégoût profond chaque fois qu’ils apparaissent sur un écran de télévision.
Cela ne m’empêchera pas de rendre un hommage particulier au sélectionneur Laurent Blanc qui sera tout de même parvenu à redonner vie à une équipe tombée en flammes lors d’un triste été 2010 et qui, peu à peu, renaît de ses cendres.
Il lui aura fallu beaucoup de courage pour se présenter devant une ruine immonde et la transformer, au fils des mois, en une équipe capable d’évoluer sur un terrain de football avec un minimum de décence et de discipline.
Je comprends naturellement les espoirs des français de voir les bleus briller dans cette nouvelle compétition mais je pense que la meilleure chose que l’on puisse espérer, si tant est qu’il soit possible de croire en des évènements positifs, est qu’elle parvienne à passer la phase de poule pour se hisser en quarts de finale de cet Euro 2012.
Ce résultat tiendrait pour moi du miracle et, compte tenu du niveau de jeu que les bleus ont proposé depuis 2 ans, constituerait une excellente performance, véritablement inattendue.
Aller encore plus loin, n'est en aucune manière envisageable, même si en football, tout peut arriver. 
Les victoires surprises du Danemark à l'Euro de 1992 et de la Grèce à celui de 2004, en sont une preuve irréfutable.
Personnellement, je n’attends strictement rien d’une formation dont la qualité de jeu est ennuyeuse à mourir et dont les talents sont trop rares pour que le moindre espoir de vibrer s’insinue dans mes pensées.
A cet effet, le premier rendez-vous de ce soir donnera une indication précise sur les chances de cette équipe de France de réaliser un bon Euro.
Je ne vais pas jouer les oiseaux de mauvais augure alors que les bleus ont aligné 21 matchs sans défaite mais je ne vois pas la France battre l’équipe d’Angleterre, même si celle-ci sera très diminuée par de nombreuses absences.
A mon sens, il se profile à l’horizon, au mieux un score de parité, du style 0-0, et je ne crois pas qu’il faille espérer le moindre beau jeu qui laisserait croire qu’on a retrouvé une esquisse de cette équipe tricolore, jadis craint par les grandes nations du football.
Je souhaiterais tant néanmoins me nourrir d’espoir pour, à défaut de victoire finale, rêver à nouveau d’un football chatoyant et de talents retrouvés.
Et l’ombre de Zizou ne cesse de planer à chaque rencontre qui se déroule pour nous transporter dans un passé où la nostalgie des jours heureux brise encore plus notre cœur, toujours meurtri par les cicatrices indélébiles de Knysna.
Mais comment pardonner cette si grande déchirure qui a vu des joueurs milliardaires "déféquer" sur le drapeau national ?

15 commentaires:

  1. Tu es dur Phemga avec nos bleus.
    Bon tu avais raison pour le France Angleterre. C'était pas glorieux et conforme à tes attentes sans doute. J'y ai pourtant vu des raisons d'espérer. Et bien moi, je vais t'étonner mais je reste optimiste. Les gars vont passer en quarts de finales et là tous les rêves sont permis.

    RépondreSupprimer
  2. Je vois Phemga que vous avez la rancune tenace...
    Je suis un peu comme Rogange et je resterai malgré tout relativement optimiste sur la suite du tournoi en ce qui concerne la France.
    Le match contre l'Angleterre était assez terne, parfois ennuyant mais, à certaines rares occasions, j'ai retrouvé cette équipe qui nous a enchantés voici quelques années. On a l'impression qu'il suffirait d'un rien pour que tout se déclenche.
    Je suis impatient d'être à vendredi avec Ukraine France.

    RépondreSupprimer
  3. Pour moi aussi, il y a quelques chose qui ne passe pas et qui s'appelle Knysna. Il me faudrait plus qu'une victoire incroyable à l'Euro 2012 pour oublier ce qui s'est passé là-bas et pardonner l'affreuse honte ressentie en tant que français. J'ai l'impression d'avoir pour cette équipe de France, le cœur fade, sans espoir, sans sentiment. Il n'y a rien qui s'allume au fond de moi, même lorsque Nasri a égalisé pour la France face à l'Angleterre. Je n'étais même pas soulagé. Pour ressentir encore quelque chose, il me faudrait éprouver du respect. Or, je n'en ai pas, je n'en ai plus et cela n'a rien à voir avec les défaites passées. Knysna, toujours Knysna.

    RépondreSupprimer
  4. La France est déjà sur le fil du rasoir avec ce résultat décevant face à l’Angleterre. La tâche sera très compliquée quand on sait qu'il va falloir battre l'Ukraine pays organisateur de l'Euro 2012.
    Sur ce que j'ai vu lundi, je ne vois pas les bleus s'en sortir mais je garde quand même l'espoir. Une qualification pour les 1/4 de final pourrait être le fameux déclic que nous attendons.

    RépondreSupprimer
  5. France Angleterre : Les 30 premières minutes étaient épouvantables. J'ai failli éteindre la télé. Après il y a eu du mieux mais ne pas être capable de battre une équipe anglaise considérablement amoindrie par de nombreuses absences n'est pas bon signe pour la suite. Comme Phemga, je dirai qu'une qualification pour les quarts de finale serait assez miraculeuse. Mais si cela était, la France pourrait aller très loin

    RépondreSupprimer
  6. Ne soyez pas timide Phemga et rappelez nous les noms de ceux qui ont déféqué sur le drapeau national en Afrique du Sud, pour employer votre mot, et qui jouent encore avec les bleus.
    RIBERY et EVRA.
    Allez, on va rêver un peu car ça ne fait pas de mal.
    Ribery marquera le but de la victoire en finale de l'Euro 2012 et Evra sauvera sur sa ligne de but un ballon qui amenait l'égalisation de l'adversaire à quelques secondes de la fin du match. Que du bonheur et quelle rédemption!

    RépondreSupprimer
  7. Gaby57, vous rêvez à haute voix mais je reconnais que ça fait du bien de fantasmer sur cette équipe dont personne n'attend vraiment grand chose. Phemga ne se fait aucune illusion et n'y croit guère.
    Au moins si un miracle survient, il en sera agréablement surpris.
    Moi non plus je ne comprends pas la présence des joueurs qui ont fomenté cette grève honteuse pour le pays en 2010. Je comprends bien qu'un Ribery en grande forme puisse être indispensable mais lorsqu’on bafoue aussi gravement la dignité de son propre pays, il faut en payer le prix fort. Et dans ce cas précis, une radiation à vie de l'équipe de France s'imposait, ne serait-ce que pour l'exemple afin que plus personne ne "défèque" sur le drapeau.
    Le mot de phemga est dur et sans complaisance mais n'est pas loin de la vérité.

    RépondreSupprimer
  8. La fin des ambitions bleues pourrait être officielle dès ce soir après le match contre l'Ukraine.
    Il est difficile de faire des pronostics avec une équipe qu'on n'arrive pas bien à calculer. Tout est possible, le meilleur comme le pire et plus probablement le pire que le meilleur.

    RépondreSupprimer
  9. Beau match des bleus hier soir contre l'Ukraine. Sans doute le plus abouti depuis très longtemps en match officiel.
    Le miracle est peut-être en train de se produire Phemga, même si rien n'est encore fait.

    RépondreSupprimer
  10. Vous aviez raison Phemga. Une qualification de la France pour les quarts de final ne pouvait être qu'un miracle par rapport au jeu proposé par les bleus. Ce soir il y a eu un miracle que l'on doit surtout à nos ennemis héréditaires les anglais. Sans eux et leur victoire sur l'Ukraine, on repartait à la maison comme on l'aurait 100 fois mérité.
    Je ne sais pas ce que cela va donner contre l'Espagne mais au risque de vous surprendre, je reste optimiste malgré la faiblesse des français. La pression sera espagnole et les bleus seront totalement détendus, sans stress particulier. Et c'est justement là que le VRAI miracle risque d'arriver.

    RépondreSupprimer
  11. Les Suédois, ils nous ont massacrés !
    Je me demande combien on va prendre de buts contre les espagnols.
    Zizou, pardon, reviens...encore une fois.

    RépondreSupprimer
  12. Oui, il était terrible ce match France Suède. Quelle raclée nous avons pris!
    Raclée des plus logiques et sans contestation. Les Suédois jouaient sur une autre planète et nos petits bleus donnaient l'impression de faire une petite belote entre amis en attendant que le temps passe. J'ai eu honte, vraiment honte. Non pas de la défaite. En sport il faut savoir l’accepter, mais du comportement inadmissible de l'équipe sur le terrain. Aucune envie dans l'effort, aucune ardeur à relever la tête. Le néant total.
    Ca promet pour France Espagne où vraisemblablement au bout de 45 minutes il ne devrait plus y avoir de suspens. Ho là, je suis mauvaise langue. Le dépit m'habite.

    RépondreSupprimer
  13. Je dois reconnaître que tu avais raison Phemga.
    Le peu d’espoir que tu formulais sur l’équipe de France était largement fondé alors que moi j’en avais de sérieux. Que veux-tu, je reste un éternel rêveur. La seule satisfaction sera une petite qualification en quarts de finale dont tu estimais qu’elle serait déjà miraculeuse s’il est survenait.
    On aura aussi bien rigolé (jaune) grâce à ces abrutis de Nasri et de Ben Arfa dont les insultes à répétition de l’un et l’arrogance de l’autre auront démontré que même en équipe de France la racaille de banlieue sévit durement.
    Espérons que Blanc, s'il est maintenue à la tête de notre pauvre sélection, retienne lui les leçons Nasri et Ben Arfa en nous débarrassant de ces GRANDS JOUEURS une bonne fois pour toute.

    RépondreSupprimer
  14. Il y avait aussi une mauvaise ambiance dans l'équipe des Pays Bas et on a vu le résultat. Si des joueurs, même bons, se tirent dans les pattes, ils ne formeront jamais une bonne équipe.
    Pour ce qui est de la France, les leçons de l'Afrique du Sud n'ont pas été retenues par certains gars dont le niveau intellectuel est peu élevé et dont le seul talent est de fiche la pagaille dans un groupe. C'est au sélectionneur d'en tirer ses propres conclusions en faisant le ménage.

    RépondreSupprimer
  15. Triste sortie pour une équipe qui a fait illusion contre l'Ukraine qui n'était pas un foudre de guerre. La Suède et l'Espagne ont démontré que la France a encore un long chemin à parcourir pour redevenir une grande équipe. Peut-être en 2016 lorsqu'elle organisera le prochain euro de foot.
    Il faudra aussi pour cela éliminer les brebis galeuses et le plus rapidement possible.

    RépondreSupprimer