dimanche 19 janvier 2014

Les tribulations amoureuses d'un président inconscient et volage



C'est un véritable ouragan médiatique que le journal Closer aura provoqué en dévoilant la liaison entre François Hollande, Président de la  République, et l'actrice Julie Gayet.
Pour un homme dont l’obsession quasi maladive était d’apparaitre comme un président "normal" par opposition à son prédécesseur qu'il a toujours vigoureusement détesté, la divulgation de sa vie privée à travers toute la planète doit être ressentie comme une atroce humiliation.
Lorsque l'on sait que même pour le citoyen lambda, voir sa vie privée se répandre dans le domaine public est considéré comme une torture, il est facile d'imaginer dans quel état psychologique doit se trouver François Hollande qui reprochait si durement à Nicolas Sarkozy l'étalage de sa vie privée dans les médias.
Monsieur Hollande fait donc le dur apprentissage de la vie d'un Président de la République dont les faits et gestes sont scrupuleusement observés.
Au cours de ces 18 derniers mois, François Hollande a eu tout le loisir de mesurer les difficultés dont il n'imaginait pas l'ampleur lorsqu'il était un simple dirigeant de parti, si loin des responsabilités d'un chef d'état.
Les petites promenades furtives en scooter ne sont donc plus aussi aisées à assurer lorsqu'on est en charge de l'avenir d'un grand pays.
Avec cette affaire rocambolesque, Monsieur Hollande est retombé du piédestal sur lequel il s'était lui même placé et, visiblement, il est tombé de très haut.
Mais la plus à plaindre dans cette histoire est sans aucun doute la première dame, Valéry Trierweiler, dont l'humiliation doit être à son paroxysme.
Il semblerait qu'elle ait éprouvé le plus grand mal à assumer la découverte des frasques amoureuses de son compagnon, puisque la pauvre femme est restée hospitalisée pendant quelques jours pour fatigue nerveuse.
Il est certain que lorsque les journalistes de toute la planète font de cette histoire de "jambes en l'air" leur principale UNE pendant plusieurs jours, la personne bafouée ne peut que vaciller en se demandant quand le cauchemar va cesser.
Et la question qui se pose actuellement est de savoir si, à la vue des faits mis en lumière, Valérie Trierweiler peut rester la première dame de France, donc à l'Elysée.
Sans doute que la réponse appartient au couple et à lui seul, mais quoi qu'il arrive, Valérie Trierweiler sera désormais considérée partout comme la femme outragée par un compagnon volage, Président de la République de surcroît.
Les regards et les silences seront plus cruels que les mots et à moins d'un miracle, je ne crois pas un seul instant que Valérie Trierweiler et François Hollande reprendront le chemin de la vie commune.
Leur histoire s'est sans doute achevée rue du Cirque !
Aussi, pour l'immense majorité des français, cette affaire n'aurait jamais dû sortir de la sphère privée.
Ces derniers sont depuis longtemps habitués aux frasques de leurs dirigeants et, contrairement aux anglo-saxons et à leur presse de caniveaux qui se passionnent démesurément pour cet évènement, les français demeurent plutôt zen et indifférents.
Pour eux, les vrais problèmes se situent ailleurs, du côté du chômage et du pouvoir d'achat et les relations extra-conjugales de leur président ne regardent que lui et sa compagne.
En attendant, François Hollande va devoir assumer ses responsabilités en tant que chef de l'état.
En se faisant prendre sur le fait, comme un vulgaire collégien amoureux, en oubliant que sur son costume présidentiel était inscrit le mot France, pays qui compte encore sur la scène internationale malgré son déclin évident, il a attiré tout ce qui se fait de mieux en matière de quolibets sur la France.
Grâce à lui, le fameux cliché des français, éternels coureurs de jupons, est plus fort que jamais.
Mais il y a infiniment plus grave que les railleries internationales.
En effet, en se faisant "shooter" au pied d'un immeuble par un paparazzi, François Hollande a démontré qu'il y avait des failles importantes dans sa sécurité rapprochée.
Si un journaliste a pu sans mal viser le président avec son appareil photos sans que ses services de sécurité ne remarquent rien, cela signifie que n'importe quel terroriste aurait pu frapper sans risque particulier.
Cette perspective est tout simplement effarante alors que la guerre au Mali fait de François Hollande une cible de choix pour tous les terroristes islamistes de la planète.
Au-delà d'une banale histoire d'amour, en exposant sa vie aussi facilement, François Hollande a pris un risque important pour sa personne mais également pour son pays qui, à travers lui, aurait pu subir une terrible attaque.
Lorsque l'on détient la possibilité d'appuyer sur un bouton nucléaire susceptible de déclencher l'apocalypse, on ne batifole pas dans les rues de Paris sur un simple scooter, protégé seulement par un garde du corps dont la mission principale consistait à apporter les croissants au petit matin, après les galipettes nocturnes.
Monsieur Hollande aurait été plus avisé d'occuper le temps imparti pour ses sorties clandestines dans l'acharnement à trouver des solutions pour endiguer le chômage et redonner des couleurs à la France, dont la mauvaise santé économique préoccupe toute l'Europe.
Dans le contexte actuel, les dérives amoureuses de François Hollande sont terriblement mal venues.
Donc Monsieur le Président, malgré tout le respect dû à votre fonction, rentrez vos attributs dans votre pantalon, retroussez-vous les manches et mettez-vous au travail ; celui pour lequel une petite majorité de français vous a élu.
Et pour les gens comme moi qui ont accueilli votre élection avec consternation, nous aurions au moins apprécié que vous n'entriez pas dans le "grand bêtisier" de l'année 2014. 
Dans certains domaines, il va sans dire que votre marionnette des Guignols de l'info vous va à ravir.

23 commentaires:

  1. Mon cher Phemga, on peut tout reprocher à Hollande mais il a très bon goût pour les femmes. Avouons le, ses conquêtes ne sont pas des mochetés mais plutôt des canons. Je me demande quand même ce que ces jolies femmes peuvent trouver à cet homme. Quelle est sa beauté cachée ?
    Mystère, mystère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce doit être une beauté sacrément bien cachée alors...

      Supprimer
    2. Si seulement il pouvait être aussi bon président qu'il est amateur de jolies femmes, l'économie de la France serait florissante.

      Supprimer
  2. Cette histoire est lamentable. Il est beau le président normal qui se fait piéger comme un gamin. Hollande n'aura rien épargné aux français. Après le racket fiscal qui nous tue à petit feu, on nous impose la dépravation d'un président qui ne sait pas maitriser ses instruments. Quelle honte.

    RépondreSupprimer
  3. Une histoire de fesses de plus dans l'univers des présidents de la république française.
    L'affaire est gênante mais il y a bien plus grave sur la terre que les nuits d'amour de François Hollande avec une actrice. Je trouve ça d'ailleurs très drôle vu de l'extérieur. En France, nous n'avons pas beaucoup l'occasion de rigoler en ces temps difficiles. Pour une fois que flamby nous fait marrer, on ne va pas se plaindre.

    RépondreSupprimer
  4. Difficile d'avoir confiance en un homme qui trompe sa propre compagne en pleine fonction présidentielle.
    Il n'y a aucune raison qu'il se prive avec les français.
    La France est bien mal barrée avec un tel monsieur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a de la chance l'amoureux transi. Il serait président aux USA qu'il lui faudrait démissionner.

      Supprimer
  5. Voici une situation très embarrassante pour un homme qui se voulait irréprochable en tant que président.
    François Hollande va devoir revoir sa copie bien écornée.

    RépondreSupprimer
  6. C'est flamby dans toute sa splendeur. Pauvre France !

    RépondreSupprimer
  7. Voici une bien triste image de la France donné par son président.
    Comme si nous avions besoin de ça...

    RépondreSupprimer
  8. Moi je me fends grave la poire. Cette histoire est très drôle. En plus l'embarras de Hollande n'est pas fait pour me déplaire. Elles sont belles ses leçons de morale destinées à Sarko.
    Sarko lui, il doit se marrer comme jamais.

    RépondreSupprimer
  9. Ha ce niqueur magnifique !

    RépondreSupprimer
  10. Vous savez Phemga que ce que vous nommez "attributs" auront toujours été le point faible des hommes, peu importe leur fonction. L'homme a toujours pensé avec ses "attributs" avant de réfléchir avec sa tête. Sa nature est ainsi faite depuis la nuit des temps. Hollande, tout aussi orgueilleux qu'il soit, vient d'en démontrer l'évidence.

    RépondreSupprimer
  11. Le petit Hollande a pris une belle claque dans la figure. Pris en plein péché de tromperie!!!!!
    L'histoire est hilarante. Comme le nomme Bossuet, le niqueur magnifique, a donc la gâchette bien facile.
    En plus et cela ne s'invente pas, le pistolero a été attrapé rue du Cirque.

    RépondreSupprimer
  12. Monsieur Hollande n'a pas compris qu'en tant que président il n'est pas interdit de tromper sa femme mais qu'il est strictement prohiber de se faire prendre.
    Il y a des fessées qui se perdent.

    RépondreSupprimer
  13. Que celui qui n'a jamais trompé sa femme jette la première pierre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est évident qu'il ne risque pas d'être lapidé le bougre d'homme.

      Supprimer
  14. Dans cette affaire d'échanges de fluides, il ne fait pas de doute que Hollande a risqué sa sécurité pour tremper son biscuit, donc la sécurité de la France par le poste qu'il occupe. Une inconscience indigne d'un chef d'état. Quitte à se faire prendre, il aurait pu rendre les honneurs à sa belle dans une des très nombreuses pièces de l'Élysée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dizender, Hollande n'est pas Louis XIV et l'Elysée n'est pas Versailles.
      De nos jours, pour trousser sa belle clandestine il faut de l'imagination et du doigté si j'ose dire.
      Ce que n'a pas Hollande.

      Supprimer
  15. Voici une bien belle quenelle au peuple français.

    RépondreSupprimer
  16. Hollande a mis un peu de piment dans la vie des français.
    Je suis certaine qu'il va gagner quelques points dans les sondages.
    Merci Closer.

    RépondreSupprimer
  17. Il était bien seul François Hollande aujourd'hui pour sa visite aux Pays-bas.
    Les bataves avaient l'air assez gêné alors que le Hollande restait de marbre.
    L'ombre de Valérie Trierweiler était plus que jamais présent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plus dur sera la visite aux USA.
      Que Hollande soit avec sa dulcinée officielle ou pas, les questions des journalistes vont fuser.
      Ca va vraiment donner là-bas.

      Supprimer